Valérie Pécresse: « En 2017, il faudra refaire une loi »